Dépôt numérique
RECHERCHER

Impacts géomorphologiques des chutes de blocs de glace sur les versants du nord de la Gaspésie (Québec, Canada).

Gauthier, Francis; Hétu, Bernard; Bergeron, Normand (2013). Impacts géomorphologiques des chutes de blocs de glace sur les versants du nord de la Gaspésie (Québec, Canada). Canadian Journal of Earth Sciences / Revue canadienne des sciences de la Terre , vol. 50 , nº 4. p. 406-422. DOI: 10.1139/cjes-2012-0113.

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

Le déplacement du matériel superficiel causé par l'écroulement printanier des carapaces de glace qui se forment sur certaines parois rocheuses durant l'hiver a été quantifié sur trois talus détritiques de la Haute-Gaspésie. Les volumes de glace accumulés sur les falaises varient entre 1000 et 4000 m3. Un des écroulements a déclenché une avalanche de neige chargée de blocs de glace. Elle s'est propagée a` plus de 250 m de la paroi rocheuse et le volume du dépôt, essentiellement constitué de glace (>80 %) et de neige, a été estimé a` 5000 m3. Le déplacement des débris déplacés par les blocs de glace a` la surface des talus a été suivi a` l'aide de 297 transpondeurs passifs intégrés (PIT tags) collés sur des cailloux. Des tiges de fer ont été insérées sous la surface du talus pour mesurer l'érosion et l'accumulation a` la surface des talus. Des déplacements moyens de 21 m ont été observés et un déplacement maximal de 232 m a été mesuré sur l'un des sites. Globalement, de l'érosion a été observée sur presque toute la longueur des talus sauf a` la base des versants où d'importantes accumulations ont été enregistrées. Le schéma de déplacement des sédiments est conforme au mode de déplacement des blocs de glace sur les versants. Même s'il n'a pas été possible d'isoler l'impact de tous les processus actifs sur les versants étudiés, il est évident que l'écroulement des carapaces de glace est le processus géomorphologique dominant sur les versants étudiés.

Abstract

The displacement of surface material, caused by the spring collapse of rockwall icings that had formed on some rock faces during the winter, was quantified on three detrital talus slopes in Northern Gaspésie. The volumes of ice accumulated on the cliffs vary between 1000 and 4000 m3. One of the collapses triggered an avalanche of snow loaded with ice blocks. The avalanche reached a distance of more than 250 m from the rock face and the volume of the deposit, essentially ice (>80%) and snow, was estimated at 5000 m3. The debris displaced by the ice blocks at the surface of the talus was monitored using 297 passive integrated transponders (PIT tags) glued onto pebbles. Iron rods were inserted under the surface of the talus to measure erosion and accumulation on the talus surface. Mean displacements of 21 m were observed, and a maximum displacement of 232 m was measured at one of the sites. In general, erosion was observed over almost the entire length of the talus except at the base of the slopes where significant accumulations were recorded. The sediment displacement pattern concords with the ice block displacement mode on the slopes. Even if it was not possible to isolate the impact from all the active processes on the study slopes, it was evident that the collapse of the ice crusts is the dominant geomorphological process on the slopes studied.

Type de document:
Mots-clés libres: active process; displacement modes; displacement patterns; maximum displacement; mean displacement; passive integrated transponder; surface materials; talus slope
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 05 déc. 2016 20:50
Dernière modification: 21 déc. 2016 16:35
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/3439

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice