Dépôt numérique
RECHERCHER

Cadre structural et métallogénique des indices de nickel le long de la faille de Shickshock-sud, Appalaches de la Gaspésie.

Gosselin, Patrice (2000). Cadre structural et métallogénique des indices de nickel le long de la faille de Shickshock-sud, Appalaches de la Gaspésie. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en sciences de la terre, 162 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (18MB) | Prévisualisation

Résumé

La transcription des symboles et des caractères spéciaux utilisés dans la version originale de ce résumé n’a pas été possible en raison de limitations techniques. La version correcte de ce résumé peut être lue en PDF.

La faille de Shickshock-Sud est une structure majeure des Appalaches gaspésiennes orientée ENE. Le Mélange du Ruisseau Isabelle est un mélange tectonique ordovicien qui se trouve à l'intérieur de la zone de faille et qui comprend des shales noirs, des grauwackes, des calcaires argileux, des serpentinites et des serpentinites dolomitisées. Trois mouvements sont reconnus le long de la faille de Shickshock-Sud : 1) un mouvement oblique-dextre pré-silurien associé à l'orogenèse taconienne, 2) des mouvements normaux du Silurien tardif au Dévonien précoce associés à la pulsation salinienne et 3) un mouvement décrochant dextre au Dévonien moyen associé à l'orogenèse acadienne. L'analyse structurale régionale et locale confirme la présence de virgations compressives dans le mur de la faille ayant pour effet de générer un régime transpressif le long de la faille de Shickshock-Sud et dans les roches siluro-dévoniennes au sud. La minéralisation nickélifère est encaissée par les roches ultramafiques serpentinisées et dolomitisées du Mélange du Ruisseau Isabelle. Quatre stades d'altération et/ou de minéralisation peuvent être définis: 1) serpentinisation massive des péridotites par la lizardite et la bastite remplaçant l'olivine et le pyroxène (pseudomorphes) avec chrysotile fibreuse intergranulaire; 2) dolomitisation complète de la serpentine par remplacement et infiltration d'un stockwerk de dolomite le long de plans de cisaillement millimétriques; 3) minéralisation nickélifère formée de stockwerks, de veines (N232/45°) et de disséminations de niccoline (NiAs) et de mauchérite (Ni11As8); les arséniures sont hydratés en annabergite (Ni3[AsO4]2.8H2O) le long des épontes; l'orientation des veines minéralisées est subparallèle à l'orientation des structures de compression acadiennes (plissement, clivage et failles inverses); 4) veines tardives de dolomite+hématite±quartz à texture en peigne orientées N347/42° recoupant les veines de Ni-As; ces veines tardives sont subparallèles aux structures d'extension NO-SE acadiennes reconnues dans cette partie des Appalaches gaspésiennes. La dolomitisation des serpentinites s'effectue en deux stades caractérisés par un assemblage minéralogique différent en fonction de la température : 1) un assemblage initial talc-dolomite de haute température et 2) un assemblage de quartz-dolomite de plus basse température (<300°C). Les changements chimiques durant la dolomitisation se caractérisent par des gains en calcium et CO2 et des pertes en silice et fer. La composition isotopiques du carbone et de l'oxygène des roches dolomitisées suggèrent que la dolomitisation des serpentinites du mélange est d'origine acadienne, et que le fluide est associé à de l'eau marine avec une faible composante magmatique. La précipitation des arséniures de Ni dans les serpentinites dolomitisées est contrôlée par les variations de ƒo2 résultants des processus de dolomitisation. Les indices de Ni de la faille de Shickshock-Sud et ceux d'affinités similaires comme Bou Azzer (Maroc) et Eastern Metals (Estrie) forment un groupe de gisements associés à des roches ultramafiques carbonatisées et silicifiées où l'infiltration des fluides hydrothermaux est contrôlée par de grandes failles régionales.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Malo, Michel
Co-directeurs de mémoire/thèse: Beaudoin, Georges
Informations complémentaires: Résumé avec symboles
Mots-clés libres: minéralisation; géochimie; géométrie; hydrothermie; ordovicien, silurien; nickel; serpentinite; dolomitisation
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 20 août 2012 18:58
Dernière modification: 18 nov. 2015 21:24
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/321

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice