Dépôt numérique
RECHERCHER

Les candidats sortants : atout ou obstacle à la participation électorale?

Breux, Sandra; Couture, Jérôme; Bherer, Laurence (2014). Les candidats sortants : atout ou obstacle à la participation électorale? Canadian Journal of Urban Research/Revue canadienne de recherche urbaine , vol. 23 , nº 2. p. 59-78. DOI: ISSN 1188-3774.

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

Les élections municipales québécoises sont marquées par deux phénomènes politiques, soit la forte réélection des candidats sortants et une participation électorale souvent plus faible qu'aux autres échelons de gouvernement. Mais à quel point la réélection des candidats sortants et la faible mobilisation électorale sont-elles liées ? La présence de candidats sortants influence-t-elle la participation électorale ? À partir des taux de participation à la mairie et aux postes de conseillers municipaux aux élections de 2013 dans les dix villes les plus peuplées du Québec, nous allons tester huit hypothèses permettant d'expliquer la participation électorale--dont une sur la présence d'un candidat sortant--. Les résultats montrent qu'il n'y a pas de lien direct entre la présence de candidats sortants et le taux de participation électorale au poste de conseiller de ville. Toutefois, la présence de candidats sortants influence la nature de l'offre électorale ainsi que le degré de compétitivité de l'élection, et associée à un contexte spécifique, il est possible de penser qu'elle contribue à déterminer le taux de participation électorale et la qualité du jeu démocratique. ===== Quebec municipal elections are marked by two political phenomena: the strong re-election of incumbents and a turnout rate often lower than at other levels of government. But how are these two phenomena related? Do the presence of incumbents influence the turnout rate? Using data from the ten largest cities in Québec in 2013 elections, eight hypotheses--including the presence of incumbents--are tested to explain voter turnout. The results show that there is no direct link between the presence of incumbents and the turnout for the position of city councilor. However, the presence of incumbents affects the nature of the electoral offer and the level of competitiveness of the election, and associated with a specific context, it is possible to think that it helps to determine the voter turnout and the quality of democracy.

Type de document:
Mots-clés libres: Participation électorale; ville; province; Québec; candidat sortant; conseil municipal; ===== Incumbents; turnout; city Council.
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 24 juill. 2015 15:24
Dernière modification: 24 juill. 2015 15:24
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/2711

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice