Dépôt numérique
RECHERCHER

Rôle des protéines Dok dans la régulation de la phagocytose et l’infection par Leishmania dans les macrophages.

Alvarez de Celis, Hector (2013). Rôle des protéines Dok dans la régulation de la phagocytose et l’infection par Leishmania dans les macrophages. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut National de la Recherche Scientifique, Maîtrise en virologie et immunologie, 149 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (64MB) | Prévisualisation

Résumé

La transcription des symboles et des caractères spéciaux utilisés dans la version originale de ce résumé n’a pas été possible en raison de limitations techniques. La version correcte de ce résumé peut être lue en PDF.

La famille des protéines Dok est composée de 7 membres (Dok-1 à Dok-7). Seuls, Dok-1, Dok-2 et Dok-3 sont exprimées dans les macrophages. Dans ces cellules, il a été montré que les protéines Dok, agissent comme régulateurs négatifs de plusieurs réponses cellulaires comme celle qui a lieu suite à la stimulation par le LPS, plusieurs cytokines et facteurs de croissance. Cette régulation négative passe notamment par l'inhibition de l'activation de la voie ERK1/2. Au cours de ce projet de recherche, nous avons étudié chez le macrophage, le rôle des protéines Dok dans la phagocytose de billes de latex et lors de l'infection avec des promastigotes de Leishmania major. L. major est un parasite protozoaire qui produit la leishmaniose cutanée et qui a la capacité de modifier les fonctions et la signalisation de la cellule hôte. Les macrophages dérivés de la moelle osseuse (BMM) déficients pour l'expression de Dok-1 et Dok-2 phagocytent des billes de latex opsonisées avec des lgG de façon comparable à celle de cellules de type sauvage. De la même façon, l'internalisation des promastigotes de L. major dans des BMM Dok-1/Dok-2"1 est normale. De plus,l'activation d'ERK1/2 et Akt induite par l'entrée des parasites ou par l'activation des récepteurs Fe est indépendante des protéines Dok-1 et Dok-2. Nous avons également montré que les protéines Dok-1 et Dok-2 sont recrutées à la membrane du phagosome lors de la phagocytose de billes de latex et que ce recrutement se maintient pendant la maturation du phagosome. De façon surprenante, Dok-1 n'est pas présente à la membrane des phagosomes infectés avec L. major. Par contre, après infection des BMM avec des promastigotes de L. major déficients pour la métalloprotéase GP63, Dok-1 est recrutée au phagosome. Ce résultat indique clairement que GP63 dégrade Dok-1. De plus, par une approche biochimique, nous montrons que tout comme Dok-1, les protéines Dok-2 et Dok-3 sont dégradées par la metalloprotéase GP63. Afin d'étudier l'impact des protéines Dok sur la réponse du macrophage suite à une infection par Leishmania major, nous avons comparé la production de NO et TNF chez des BMM Dok-1/Dok-2-1- et de type sauvage. Nous démontrons que les protéines Dok-1 et Dok-2 régulent positivement la production de NO et TNF suite à une infection par L. major et ceci de façon indépendante de GP63 En conclusion, cette étude met en évidence l'implication des protéines Dok dans la phagocytose mais aussi dans les réponses du macrophage à l'infection par Leishmania major.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Duplay, Pascale
Informations complémentaires: Résumé avec symboles
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 13 janv. 2014 15:59
Dernière modification: 09 nov. 2015 20:01
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/1965

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice