Dépôt numérique
RECHERCHER

Impact de la pollution diffuse urbaine sur la qualité de l'eau de la rivière Saint-Charles à l'aide d'indices de qualité.

Lefebvre, Yves (1983). Impact de la pollution diffuse urbaine sur la qualité de l'eau de la rivière Saint-Charles à l'aide d'indices de qualité. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en sciences de l'eau, 252 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (35MB) | Prévisualisation

Résumé

Il est fréquent au Québec de retrouver une rivière, s'écoulant au coeur d'une ville importante, qui se trouve aux points de vue visuel et récréatif dans un triste état. Malgré plusieurs actions pour améliorer la qualité de cette eau, leur efficacité réelle demeure problématique. Une importante cause potentielle du retard dans la récupération d'une eau de bonne qualité est le déversement dans le milieu récepteur, pour un tronçon urbain de la rivière, des eaux usées de débordement des réseaux unitaires de la ville. Les débordements des réseaux unitaires sont considérées comme d'importantes sources de matières en suspension, métaux, bactéries et virus. L'objectif principal de cette recherche est de représenter la détérioration de la qualité de la rivière Saint-Charles, causée par les débordements du réseau unitaire de la ville de Québec durant une averse de pluie, telle que mise en évidence par des indices de qualité des eaux. Les indices de qualité de Provencher et Lamontagne et d'Ibbotson ont été appliqués en temps sec et durant une averse automnale (pluie de 20 mm). La récréation est l'usage cible qui a été étudié. Les résultats obtenus démontrent que chacun des indices de qualité appliqués est apte à représenter l'impact de la pollution diffuse urbaine sur la qualité des eaux de la rivière Saint-Charles; la technique de compilation la plus performante dans le cadre de cette application est une addition pondérée alors que la technique la plus sensible est la multiplication pondérée; le retour de la qualité des eaux de la Saint-Charles à un niveau de qualité correspondant à celui de temps sec est un processus nécessitant une période de 24 heures et plus. Ce pendant, nous constatons qu'aucun des indices étudiés ne constitue l'indice idéal pour caractériser le niveau de qualité des eaux réceptrices contaminées par des débordements des réseaux unitaires.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Couillard, Denis
Mots-clés libres: averse; pluie; pollution; qualité; réseau unitaire; ruissellement; source; rivière Saint-Charles; Provencher; Lamontagne; Ibbotson
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 10 févr. 2014 16:48
Dernière modification: 24 nov. 2015 15:13
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/1837

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice