Dépôt numérique
RECHERCHER

Évaluation d'images RADARSAT-1 acquises en mode fin pour l'étude de tourbières boréales: application aux tourbières du bassin versant de la rivière La Grande, Québec, Canada.

Racine, Marie-Josée (2005). Évaluation d'images RADARSAT-1 acquises en mode fin pour l'étude de tourbières boréales: application aux tourbières du bassin versant de la rivière La Grande, Québec, Canada. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en sciences de l'eau, 72 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

Dans le cadre d'un projet de recherche sur le cycle du carbone dans les tourbières boréales, la télédétection radar a été utilisée avec l'objectif d'obtenir différentes informations sur ces milieux encore mal connus. Ce mémoire présente une étude pilote réalisée sur trois tourbières du bassin versant de la rivière La Grande (Québec, Canada). Sept images multi-temporelles acquises en mode Fin ont été analysées et comparées avec des données de terrain recueillies simultanément, dans le but de vérifier si la hauteur de la nappe phréatique et le contenu en eau volumique de la tourbe influencent le coefficient de rétrodiffusion. Un changement significatif de la hauteur de la nappe phréatique est observé pour les trois tourbières. Ce changement se reflète sur les images radar, là où les arbres sont petits et se trouvent en faible densité. Toutefois, un nombre plus important d'images en mode Fin devront être acquises afin de couvrir une plus grande variété de conditions hydrologiques et de mieux comprendre comment elles influencent le signal radar dans les tourbières. Une classification du maximum de vraisemblance basée sur les patrons morphologiques de surface des tourbières a également été réalisée à partir des images en mode Fin (filtrées et textures), puis comparée à une classification similaire effectuée à partir d'images (textures) multi-temporelles acquises en mode Standard. Les résultats de classification obtenus à partir des images en mode Fin, qui ont pourtant une meilleure résolution, sont moins bons que ceux d'une classification utilisant les images en mode Standard (35% vs. 59% de précision totale utilisant 10 classes et 37% vs. 74% de précision totale avec 4 classes). Plusieurs facteurs peuvent expliquer ces résultats: (1) la plus grande quantité de chatoiement des images en mode Fin due au plus petit nombre de visée du capteur; (2) les images en mode Fin ont été acquises à des moments où les conditions au sol étaient similaires, ce qui n'était pas le cas pour les images en mode Standard; (3) les images en mode Fin n'avaient qu'une seule gamme d'angles d'incidence alors que celles en mode Standard en avaient deux et (4) les moins bons résultats de classification obtenus avec les textures qu'avec les images filtrées suggèrent que la meilleure combinaison de texture n'a pu être identifiée à l'aide des méthodes utilisées.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Bernier, Monique
Co-directeurs de mémoire/thèse: Ouarda, Taha B.M.J.
Mots-clés libres: RADARSAT-1; tourbière boréale; bassin versant; carbone; mare; image radar; hydrologie; télédétection; rivière La Grande
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 11 févr. 2014 21:18
Dernière modification: 17 mars 2016 13:57
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/1717

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice