Dépôt numérique
RECHERCHER

Effet de la matière organique dissoute sur la biodisponibilité du fer pour l'algue verte selenastrum capricornutum.

Langis, René (1989). Effet de la matière organique dissoute sur la biodisponibilité du fer pour l'algue verte selenastrum capricornutum. Thèse. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Doctorat en sciences de l'eau, 168 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (34MB) | Prévisualisation

Résumé

Les agents chélateurs organiques sont soupçonnés d'affecter la biodisponibilité du fer en milieu aquatique en maintenant des quantités suffisantes de fer non sédimentable dans la colonne d'eau pour permettre la croissance du phytoplancton. Plusieurs substances organiques non caractérisées, couramment rejetées dans les eaux naturelles ont des propriétés chélatrices et pourraient stimuler la biodisponibilité du fer. Dans cette thèse, sont présentés les résultats de trois séries d'expériences dont l'objectif général était de démontrer que la matière organique dissoute (MOD) résiduaire d'un traitement secondaire d'eaux usées domestiques était capable de faciliter la biodisponibilité du fer pour l'algue verte Selenastrum capricornutum. La première série d'expériences avait pour but de montrer que la stimulation de la croissance du phytoplancton observée en présence de MOD était en grande partie le résultat de son influence sur la biodisponibilité du Fe. Les travaux, réalisés avec une fraction de MOD de poids moléculaire de 1000-10 000 daltons, ont montré que celle-ci pouvait stimuler la biodisponibilité du fer pour S. capricornutum, sans pour autant favoriser la biodisponibilité du manganèse ou autres métaux traces. Dans une deuxième série d'expériences on cherchait à savoir si une fraction de poids moléculaire 10 000 à 100 000 daltons était également capable de stimuler la biodisponibilité du fer en comparant son effet à celui de la fraction 1000-10 000 daltons extraite du même effluent secondaire. Les résultats des expériences de croissance réalisées avec des cultures de S. capricornutum, ont montré que la biodisponibilité du fer était significativement stimulée en présence de chacune des deux fractions, mais qu'elle était davantage favorisée par la fraction de MOD de faible poids moléculaire (1000 à 10 000 daltons). Ces derniers résultats ont pu être approfondis par les travaux réalisés dans le cadre de la dernière série d'expériences. Une expérience de croissance et de prise en charge réalisée à l'aide de 59Fe a montré d'une manière directe que la biodisponibilité d'oxyhydroxydes ferriques était significativement affectée par la fraction de MOD de faible poids moléculaire. Des incubations abiotiques réalisées parallèlement à ces bioessais ont, de plus, montré que la dissolution des particules de Fe était aussi plus importante en présence de MOD qu'en son absence. Ces résultats ont permis d'inférer que la meilleure disponibilité du fer pour S. capricornutum en présence de MOD peut être associée à l'effet de la MOD sur la labilité des oxyhydroxydes ferriques. L'ensemble des résultats permet de suggérer que la MOD résiduaire d'un traitement secondaire d'eaux usées municipales peut stimuler la productivité phytoplanctonique dans les eaux naturelles pauvres en matière organique.

Type de document: Thèse
Directeur de mémoire/thèse: Couture, Pierre
Co-directeurs de mémoire/thèse: Campbell, Peter G.C.
Mots-clés libres: algue vert; biodisponibilité; chimie; fer; matériel; matière organique; méthode; phytoplancton; Selenastrum capricornutum
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 11 févr. 2014 16:43
Dernière modification: 23 nov. 2015 19:44
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/1716

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice