Dépôt numérique
RECHERCHER

La bioaccumulation du cadmium chez la larve de l'insecte aquatique Chironomus staegeri Lundbeck: distribution interne et mécanisme d'entrée.

Craig, Albert (1997). La bioaccumulation du cadmium chez la larve de l'insecte aquatique Chironomus staegeri Lundbeck: distribution interne et mécanisme d'entrée. Thèse. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Doctorat en sciences de l'eau, 136 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (52MB) | Prévisualisation

Résumé

Les arthropodes tels que l’insecte Chironomus sp. sont souvent employés pour tester la toxicité aiguë des polluants présent dans l’eau. Cependant, ces insectes benthiques peuvent aussi accumuler des contaminants des sédiments qu’ils habitent. Il existe peu d’information sur l’influence du vecteur du polluant ni de la durée d’exposition sur l’accumulation et la distribution des contaminants chez les insectes. Nous avons employé l’autoradiographie à corps entier («whole-body autoradiography ») pour déterminer la localisation détaillée du cadmium (Cd) dans l’animal. Nous avons exposé des larves de quatrième stade larvaire de Chironomus staegeri Lundbeck à 10 nM de Cd dans des microcosmes sous deux régimes d’exposition: (i) à court terme dans l’eau seulement (5 jours) ou (ii) à long terme dans l’eau et le sédiment (140 jours). La microautoradiographie d’animaux entiers a démontré que le tractus digestif était l’organe principal d’accumulation du Cd sous les deux régimes d’exposition. La majorité du Cd était confinée à une petite section de l’intestin moyen, suggérant que la prise en charge du Cd se fait là. La localisation du Cd dans les larves nous a amené à étudier le mécanisme de la prise en charge du cadmium (Cd) chez les larves de C. staegeri. Nous avons exposé pendant trois jours les larves à 50 nM de Cd dans l’eau seulement. Nous avons mesuré l’effet de la concentration de Ca (0.1-10 mM Ca) ainsi que l’effet des bloqueurs de canaux calciques, le lanthane (La) (10 µM et 100 µM) et le verapamil (100 µM et 300 µM), sur l’accumulation du Cd. Des concentrations de Ca élevées ont inhibé significativement l’accumulation du Cd par les larves (de 46% à 88%). Un modèle théorique simple des interactions Cd-Ca au site de prise en charge concorde bien avec nos observations. L’accumulation du Cd était inhibée significativement et en fonction des concentrations de La (73% et 92%) et de verapamil (59% et 85%). Nos résultats suggèrent que le Cd entre dans ces insectes par des canaux calciques.

Type de document: Thèse
Directeur de mémoire/thèse: Hare, Landis
Co-directeurs de mémoire/thèse: Tessier, André
Mots-clés libres: cadmium; métal; accumulation; localisation; autoradiographie; régime d'exposition; insecte; prise en charge; canal calcique; calcium; bioaccumulation; larve; Chironomus staegeri Lundbeck
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 27 août 2013 17:39
Dernière modification: 12 nov. 2015 20:36
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/1462

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice