Dépôt numérique
RECHERCHER

Écotoxicologie évolutive des populations de perchaude (Perca flavescens) exposées de façon chronique à des gradients polymétalliques en milieu naturel.

Bourret, Vincent (2007). Écotoxicologie évolutive des populations de perchaude (Perca flavescens) exposées de façon chronique à des gradients polymétalliques en milieu naturel. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en sciences de l'eau, 77 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

Dans les régions de Sudbury en Ontario et de Rouyn-Noranda au Québec, l'exploitation minière est considérable depuis des décennies et les effets de ces industries se sont fait sentir sur les écosystèmes aquatiques. De nombreuses études suggèrent que l'exposition chronique aux métaux exercerait une pression de sélection amenant des différences au niveau de la tolérance aux métaux et de la capacité à gérer les concentrations internes de métaux. L'écotoxicologie évolutive est un domaine d'étude ayant récemment émergé de l'association entre la génétique des populations et de l'écotoxicologie, mais ce type d'approche n'a pas encore été appliqué régulièrement aux populations naturelles et spécialement chez les poissons. En utilisant des marqueurs microsatellites, nous avons pu examiner le rôle de la contamination métallique en tant que force sélective causant des changements évolutifs importants au niveau de la diversité génétique de 20 populations naturelles de perchaudes distribuées également entre les deux régions minières mentionnées ci-dessus. Nous avons examiné les relations entre la diversité génétique et la contamination des métaux et nous avons trouvé des corrélations significatives au niveau populationnel et individuel (globale et intra-population). Au niveau des populations, leur diversité génétique était corrélée négativement avec la contamination au cadmium (P < 0,001; r² = 0,47) suggérant que des baisses démographiques auraient pu survenir à différentes intensités parmis ces populations. Nous avons observé la même corrélation entre la diversité génétique au locus Pfla LI et la contamination au cuivre (P = 0,005; r² = 0,33) suggérant plutôt un effet localisé et ainsi une association possible entre ce locus et un gène impliqué dans la tolérance au cuivre. Nous avons également observé que le degré «d'apparentement interne », un indice de diversité génétique individuel, présentait la tendance opposée alors que les individus les plus contaminés au cadmium étaient plus diversifiés que les moins contaminés dans des populations références et contaminées. Nos résultats révèlent donc que quelques décennies de contamination par les métaux ont significativement modifié les patrons de diversité génétique observés chez des populations naturelles de perchaudes vivant en régions minières.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Couture, Patrice
Co-directeurs de mémoire/thèse: Campbell, Peter G.C.; Bernatchez, Louis
Mots-clés libres: écotoxicologie; perchaude; Perca flavescens; gradients polymétalliques; contamination; métaux; Sudbury; Rouyn-Noranda
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 18 juin 2013 18:01
Dernière modification: 11 nov. 2015 19:01
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/1410

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice